Chalet Montbrison

Architecture / Agencement / Design mobilier
La rénovation de cette authentique maison de pays construite en 1721 s’est orientée autour de l’optimisation de la surface pour un confort maximal.
LIEU: Serre-Chevalier
REALISATION: 2016
SURFACE: 70m²
ARCHITECTE(S): Atelier Monts et Merveilles


70 mètres carrés de confort et d’authenticité.

La charpente a été entièrement repensée pour créer de larges ouvertures sur l’extérieur afin d’apporter un maximum de lumière, tout en conservant le charme des vieux murs en pierres d’origine.

Depuis la cuisine au rez-de-chaussée, conçue sur-mesure en panneaux mat laqués gris « Plummett », les marches de l’escalier en chêne ont été réalisées avec de vieilles traverses de chemin de fer, et mènent à l’étage. Les barreaux, en acier forgé, donnent à cet ouvrage un effet très aérien.

A l’étage se trouvent le salon et la chambre de maitre. Les parquets sont en chêne structuré bois scié avec une finition naturelle huilée. Les murs et les portes à galandage sont habillés de bardage en véritable vieux bois de récupération. Au centre du salon, une dalle de verre, posée au sol constitue un puits de lumière sur l’ilot central de la cuisine située à l’étage inférieur. La table basse a été conçue en partie en verre afin de permettre à la lumière de traverser simultanément la table et le sol.

Le vieux bois mis à l’honneur…

L’authenticité du vieux bois à l’intérieur du chalet vient contraster l’aspect ultra moderne de l’éclairage dissimulé dans la charpente et les meubles aux lignes épurées.

Un écran de 2.5 mètres apparait d’une poutre en mélèze intégrée à la charpente, transformant ainsi le salon en véritable salle de cinéma privée.

Une porte coulissante aux proportions hors norme disparaît dans le mur et ouvre sur la chambre principale. La tête de lit en Alcantara adoucit l’encadrement chêne et le rétroéclairage vient mettre en lumière le fond en vieux bois. L’ouverture du dressing se fait par simple pression sur les portes et tiroirs.

La salle de bains dévoile une faïence de style asiatique dans la douche à l’italienne. Les traverses de chemin de fer sont ici utilisées comme plan vasque.

Au sous-sol, une magnifique pièce voutée d’origine fait office de chambre secondaire et de salle de musique. L’ambiance y est très tamisée et les éclairages viennent lécher les murs, faisant ainsi ressortir le relief de la pierre de pays.