Tabellione

Architecture d'intérieur / Agencement / Design de mobilier

Ce chalet, à flanc de montagne avec une vue imprenable sur le domaine skiable de Serre Chevalier, a été intégralement rénové par l’Atelier Monts et Merveilles qui s’est vu confier le projet global, de la phase étude (esquisses, 3D photo-réalistes, architecture intérieure, décoration et ameublement) jusqu’à l’exécution totale des travaux pour une livraison d’un chalet meublé à 100%, clé en main.
LIEU: Serre Chevalier – La Salle Les Alpes
REALISATION: 2019 – 2020
SURFACE: 350m²
ARCHITECTE(S) D’INTERIEUR: Atelier Monts et Merveilles
PHOTOGRAPHE(S): B. Bodin


D’immenses baies vitrées ouvrant sur une vue à couper le souffle

Trois niveaux composent ce chalet, où l’on découvre dès l’ouverture de la porte, dans une entrée magistrale, avec verrière en acier brut : grand lustre suspendu, miroir ancien accroché sur un mur en vieux bois et vieilles poutres au plafond.

Dans la pièce adjacente, avec une entrée dissociée, se contrastent le skiroom chaleureux, en vieux bois, peinture noir mat, coussin raffiné en tissus sur la banquette centrale, et le garage blanc pur, moderne, très éclairé dans un esprit « showroom ».

Un étage plus bas, la vision s’ouvre sur le séjour, la salle à manger et la cuisine.

Une très grande bibliothèque avec échelle en acier coulissante habille le séjour situé en contre bas. Le fond de mur est peint d’une couleur qui fait écho à celle des deux fauteuils Utrecht, édités chez Cassina.
Le plafond du séjour a été complètement refait avec des poutres de récupération provenant de vieux chalets d’alpage.

A l’extrémité de la salle à manger, devant les immenses baies vitrées ouvrant sur une vue à couper le souffle, sont positionnés les deux bureaux des propriétaires, qui combinent ainsi l’utile et l’agréable.

La cuisine a été complètement re-pensée avec l’intégration d’un magistral Piano de cuisson « Lacanche » entre les plans de travail massifs réalisés dans des tranches de granit noir « Z ». Le bardage mural très contrasté en vieux bois apporte beaucoup de caractère à cet ensemble. On retrouve d’ailleurs des touches de bois similaire, encastrées entre les façades laquées noires de la cuisine.

Seules marques de l’ancien chalet, les habillages en pierre de Luzerne sur les murs

Toutes les portes intérieures ont été fabriquées sur mesure, avec le même bois que les habillages muraux, afin qu’elles s’intègrent parfaitement à la décoration. Les charnières invisibles sont encastrées et seules les poignées, sobres et élégantes, se détachent de l’ensemble.

Les escaliers, initialement en carrelage, ont tous été ré-habillés en chêne massif, d’aspect identique aux nouveaux parquets du chalet.

Seules marques de l’ancien chalet, les habillages en pierre de Luzerne sur les murs, ont été conservés.

La majestueuse salle de bain de la suite parentale fait face à la montagne et bénéficie également de cette somptueuse vue.
Elle est équipée d’une grande baignoire ilôt et de deux vasques signées Patricia Urquiola, édités chez Agape.
Les claustras en vieilles poutres verticales délimitent les espaces, sans occulter la vue.

Des dalles de béton brut, structurées et teintées dans la masse, ont été utilisées pour habiller certains murs du chalet. On en retrouve une touche dans toutes les chambres et dans le séjour.

Chaque chambre a été conçue sur un thème de coloris textile différent, tout en conservant le fil conducteur vieux bois, acier et béton.
Les têtes de lit et les rideaux ont été réalisés sur mesure, comme l’intégralité des meubles et agencements de ce chalet de luxe.