LE CHALET DES COMBES

LE CHALET DES COMBES

ARCHITECTURE D'INTERIEUR / AGENCEMENT / DESIGN DE MOBILIER

En pleine montagne, dans un parc naturel classé, ce chalet alpin est isolé de toute construction avec un accès très accidenté l’été, impossible l’hiver, et sans aucun lien avec le monde moderne, pas d’électricité, pas d’eau courante, pas de réseau téléphonique ni connexion internet.
LIEU: Serre Chevalier
REALISATION: 2023
SURFACE: 100m²
ARCHITECTE(S) D’INTERIEUR: Studio Monts et Merveilles
MAITRISE D’OEUVRE: Studio Monts et Merveilles
PHOTOGRAPHE(S): B. Bodin / Céline Magnier


Chaque tissu est minutieusement sélectionné dans des matières nobles et des teintes sobres et reposantes.

Pour les équipes de Monts et Merveilles, l’enjeu était de taille lorsqu’il a fallu relever le défi de rénover ce vieux chalet pour le transformer en un lieu confortable, reposant, connecté à la nature et autonome à 100%.

Il compte deux niveaux : à l’étage les quatre chambres et le dortoir, pour un total de 15 couchages, et au rez-de-chaussée la cuisine, le salon et la salle-de-bains.

La vieille charpente d’origine, réalisée en mélèze provenant des forêts voisines, a été conservée, nettoyée et sablée, pour permettre ensuite la réfection complète de la structure de toiture qui se compose d’une sous face en planches de mélèze brut de scie, d’une isolation très performante, d’une étanchéité et d’une double couche de bardeaux mélèze brut naturels.

Des mezzanines en vieilles poutres sont recréées de toutes pièces dans certaines chambres.
L’intégralité des bardages sont en mélèze étuvé, brut de sciage, alors que les parquets sont en pin massif, avec des lames allant jusqu’à 420 mm de largeur.
Les murs sont enduits, à la chaux, avec une finition au badigeon à la main, pour le côté authentique.

Les trois chambres principales bénéficient d’un accès au balcon, avec une vue incroyable sur la vallée et sur les montagnes environnantes.

L’intégralité du mobilier est réalisée sur mesure :
– Les bateaux de lits sont assemblés traditionnellement par enfourchements, avec un sommier relevable pour le rangement des vêtements.
– Les cinq lits superposés sont parfaitement ajustés à la sous pente de toiture, avec trois lits répartis sur une même hauteur disponible d’un côté et deux de l’autre. Des tiroirs de rangement sont implantés sous les lits du bas.
– Les échelles qui donnent accès à tous les lit en hauteur sont réalisées dans le même bois.

Chaque tissu est minutieusement sélectionné dans des matières nobles et des teintes sobres et reposantes, pour permettre la réalisation des stores, rideaux, têtes de lits, coussins décoratifs…

Au rez-de-chaussée se trouve la cuisine, la salle à manger le séjour et l’unique salle de bain.
La cheminée d’origine est conservée, nettoyée. Plusieurs couches d’enduit sont appliquées sur la hotte pour lui redonner son éclat d’origine.
Le sol est en pierre de Luzerne, brute. D’origine dans la pièce principale, il a été prolongé dans la cuisine et dans la salle de bain pour unifier ces espaces.

La pierre de Luzerne a également été utilisée pour fabriquer les plans de travail et l’évier de la cuisine, dont les tranches visibles sont taillées à la main par un sculpteur.
L’évier est creusé directement dans un bloc de pierre massive.
Des carreaux de ciments de couleur, teintés dans la masse, sont ici employés en crédence de cuisine.
Les façades de placard sont réalisées avec un bardage identique à celui utilisé pour l’habillage des murs adjacents, alors que les plinthes sont en lauze, dans la continuité des sols.
Un ancien piano de cuisson au feu de bois a été reconditionné et émaillé spécialement pour ce projet, à la couleur souhaitée. Il permet non seulement de contribuer au chauffage du chalet mais également de cuisiner et de tenir au chaud les plats.

La table à manger, en chêne massif, conçue avec des assemblages traditionnels sans aucun collage, ne s’assemble qu’avec des clés et des coins de serrage. Elle est intégralement démontable.
Les planches de bois sont ainsi libres de bouger en fonction du taux d’horométrie dans l’air et en fonction des saisons.
Une corbeille de fruit de forme circulaire est directement creusée à la main sur le plateau de table pour contre balancer avec les lignes strictes de l’ensemble.
Cette pièce est le prototype d’une table pour une ligne de mobilier en cours d’édition dans nos ateliers.

La salle de bain est agencée d’une douche, d’une vasque et d’un Wc.
Le receveur de douche et la vasque sont taillés dans un bloc de pierre massive à l’identique de l’évier de la cuisine.
Le pare douche en inox (pour éviter la corrosion) est thermolaqué noir mat fine structure.
Les murs en contact direct avec l’eau sont faïencés de zellige vert pour contraster avec le mélèze posé sur les autres murs de la pièce.

A l’extérieur, chaque élément de mobilier a été imaginé pour ce projet.
L’immense table à manger, les tabourets en tronc d’arbre ainsi que les bains de soleil sont en mélèze naturel.
Ce bois dispose de très bonnes propriétés de résistance à l’eau, à la neige et au soleil.
Chaque coussin est fabriqué sur mesure dans un tissu Outdoor, avec un système de fixation par boutons pressions afin de permettre le rangement des assises lorsque le chalet n’est pas habité.

Concernant l’autonomie totale de ce chalet, il bénéficie d’une source d’eau qui alimente une cuve, et d’une installation de panneaux solaires avec stockage sur batterie, qui a été implantée sur un cabanon séparé du chalet principal pour ne pas le dénaturer.